Imprimer ce Page

Formations REIKI

Qu’est ce que le Reiki ?

Reiki Le Reiki est une technique de guérison par imposition des mains qui peut être utilisée sur soi ou sur autrui.

Il est également possible de donner des traitements à distance. Mais le Reiki est bien plus que cela. Il peut être envisagé sous deux angles, comme une méthode de guérison, ou alors comme une méthode spirituelle, comme il est dit dans le Reiki Ryoho, « la méthode secrète pour inviter le bonheur ». En effet, il permet d’aider à guérir ses traumatismes passés, à accomplir les buts que l’on se fixe, et à découvrir son propre chemin spirituel.

Il est facile d’apprendre le Reiki grâce au procédé de sensibilisation à cette énergie, que l’on qualifie d’initiation, et qui permet rapidement d’être connecté au phénomène Reiki. Chacun d’entre nous est capable d’apprendre le cette méthode de soin et de l’utiliser. Le mot Reiki est composé de deux kanji (lettres de l’alphabet japonais), rei et ki. Rei signifie esprit, et ki énergie.

Reiki signifie donc énergie spirituelle (et non énergie universelle comme on le voit souvent). Le Reiki n’est pas simplement une énergie mais un phénomène bien plus complexe.

La seule chose qui est sûre, c’est que pour connaître et comprendre cette pratique énergétique, il faut la pratiquer. Le Reiki existe seulement dans l’instant présent de l’expérience, plus on tente de l’intellectualiser, plus il nous échappe.

Le REIKI USUI

REIKI USUI A notre connaissance, ce système énergétique fut mis au point par ce fameux Japonais; Mikao USUI 1865/1926 au JAPON. Depuis le Reiki a fait l’objet de nombreux ouvrages car il reste beaucoup de mystères autour de Mikao USUI.

En effet, différentes versions sur l’origine du Reiki sont narrées dans ces ouvrages.

Ce qu’il faut en retenir selon moi : « le Reiki est une énergie accessible à tous et qu’elle est parvenue jusqu’à nous aujourd’hui pour notre plus GRAND BIEN ÊTRE. Reste à nous, à l’apprendre, le comprendre et d’en profiter respectueusement. »

FORMATIONS  REIKI Usui / Tibet / Teate

Je propose des formations REIKI à partir de 2 personnes, le maximum de stagiaires est de 4 personnes.

Formations reiki

REIKI niveau 1 sur 2 jours 160 € 29 et 30 juillet 2017

 

REIKI niveau 2 sur 2 jours 200 € 12 et 13 Aout 2017

19 et 20 Aout 2017

REIKI niveau 3 sur 2 jours 300 € 16 et 17 septembre 2017

 

Me consulter pour les  dates formations, car il est possible que  des dates aient été ajoutées et ne soient pas  présentes sur le tableau ci dessus.

Horaires de formation 9h à 12h et 14h à 18h. Consultation préalable nécessaire, pour chaque personne désireuse de suivre cette formation.

Les soirées Reiki

J’organise des soirées Reiki pour tous mes stagiaires 1 fois par mois, afin de les faire pratiquer, les dates vous sont communiquées par SMS, toute fois il est possible à un stagiaire de faire découvrir le Reiki à un ami, avec mon accord préalable, et fonction du nombre de places restants disponibles.

L’histoire « traditionnelle » du Reiki

Salle de formation Reiki
Salle de formation Reiki

Voici l’histoire « traditionnelle » du Reiki telle qu’elle est le plus souvent racontée

1914, Selon diverses sources, dont plusieurs livres sur l’histoire du reiki édités au Japon, Usui aurait découvert sa capacité de guérisseur à cette époque.

1915, Une nonne tendai, Susuki San, prétend être devenue l’élève de Usui jusqu’en 1920.

1918, Selon Hiroshi Doi, un membre de l’école fondée par Usui, Usui pensait que le but ultime de la vie était de la comprendre. Plus tard, toujours selon Doi, il aurait vécu une illumination, et compris que le but ultime de la vie était d’atteindre Anshin Rytsu Mei, l’état où l’esprit est totalement en paix, savoir quoi faire de sa vie, ne pas s’énerver pour rien. Pour atteindre ce but, Usui aurait commencé à pratiquer avec un maître Zen.

1920, Toshihiro Eguchi, ami de Usui, a travaillé de longs mois avec lui. Celui-ci l’a décrit comme quelqu’un de très franc et parfois conflictuel. Quand ses amis se préoccupaient de son bien être, il répondait « juste pour aujourd’hui tu ne t’inquiéteras pas », ce qui devint plus tard l’un des principes du reiki. Il ne supportait pas les imbéciles et pouvait être assez corrosif. Il lui arrivait d’être suffisant, colérique, et impatient, surtout avec les gens qui voulaient des résultats sans se donner la peine.

Au cours de sa vie, Usui a tissé des liens avec des gens très fortement versé dans la spiritualité, dont certains très connus au Japon. Par exemple Morihei Ueshiba, le créateur de l’aïkido, Onasiburo Deguchi, fondateur de la religion Omoto (2 millions de pratiquants à l’apogée du mouvement dans les années 30). Il y a aussi des liens entre Usui et Mokichi Okada, le créateur du Johrei, méthode similaire au Reiki, et Jigoro Kano, le créateur du judo. Bien entendu, il était également l’ami de Toshihiro Eguchi qui fonda plus tard sa propre religion, Tenohira-Ryouchi-Kenyuka, une forme de Shinto dans laquelle les racines chamaniques de cette religion étaient remises en valeur.

Avril 1921, D’après Tenon-in, probablement le plus ancien étudiant de Usui encore en vie, les 5 principes du reiki auraient été écrit à ce moment. Bien entendu, on ne parlait pas encore de reiki.

Mars 1922, N’ayant toujours pas atteint le satori (illumination) du zen, Usui demande comment faire à son maître. Celui-ci lui répond « si tu veux savoir, meure ! ». Il part donc méditer sur le mont Kurama pour trouver un but dans sa vie qui le rendrait heureux et lui permettrait d’atteindre cet état. La méditation qu’il a accomplie s’appelle la repentance du lotus. Cette méditation consiste jeûner et à chanter « Namu Myoho Renge Kyo » pendant 21 jours. Ceci signifie, « je me consacre à l’enseignent du sutra du lotus ». Ceci permet d’atteindre la bodhéité de la vie de tous les jours. James Deacon met en doute que la méditation réalisée par Usui soit la repentance du lotus, parce que selon lui, la repentance du lotus n’est pas une pratique tendai. Je pense au contraire que la repentance du lotus est une pratique tendai (même si elle est reprise au bouddhisme Nichiren).

Souvent on raconte que le reiki et ses symboles sont venus à Usui en un flash dans l’illumination vécue en réalisant cette méditation. C’est faux pour plusieurs raisons. Déjà les symboles sont arrivés assez tard dans le reiki et sont l’œuvre non seulement de Usui, mais également de Eguchi. Ensuite Usui a commencé à enseigner son système avant d’avoir réalisé cette méditation. De plus, le système Usui n’est pas quelque chose de révélé, mais prend ses racines dans diverses traditions plus anciennes. Enfin on pense qu’il a réalisé cette méditation 5 fois dans sa vie. Au départ le système Usui n’avait pas de nom, et on l’appelait « méthode pour accomplir sa perfection personnelle », plus tard, les étudient l’ont appelé Usui teate (imposition des mains Usui). Le nom de reiki est apparu plus tard, et vient de Ushida et Taketomi et non de Usui.

Au sujet du mont Karuma, il s’agit d’une montagne sacrée située près de Kyoto. C’est le cœur spirituel du Japon, de nombreux temples y sont installés. C’est également un endroit important pour les arts martiaux (je le précise car en occident on oubli trop souvent l’aspect spirituel des arts martiaux). Les tengu, des esprits de la montagne, enseignaient les secrets de combat aux samurais. Morihei Usheiba, créateur de l’aïkido allait souvent dans la vallée de Shojobo avec ses étudiants pour s’entraîner.

Avril 1922, Usui ouvre sa première école à Harajuku, Tokyo. Il utilise un petit manuel qu’il a commencé à réaliser vers 1920. La discipline qu’il enseigne n’est pas basée sur l’imposition des mains, mais sur la méditation, et la poésie waka (poésie japonaise) de l’empereur Meiji.

1922, Introduction de la cérémonie du reiju et des techniques d’imposition des mains par Eguchi. Usui pense que l’orientation que prend Eguchi est trop religieuse, mais n’est pas hostile pour autant à ses pratiques.

1923, Usui intègre le système de grades de Jigoro Kano dans son propre système (système utilisé dans le judo).

1923, Le tremblement de terre de Kanto frappe à 80km de Tokyo, 7-9 sur l’échelle de Richter. 143.000 personnes sont tuées, 700.000 habitations détruites, 500.000 personnes sont blessées. C’est la plus grosse catastrophe naturelle connue au Japon. Usui est devenu assez célèbre à cette époque. Le mémorial de Usui dit que Usui Sensei « a tendu ses mains d’amour aux personnes qui souffraient ». Il a reçu suite à cette époque un doctorat honorifique.

Février 1924, Usui ouvre un nouveau dojo plus grand à Nakano, à l’extérieur de Tokyo.

Mai 1925, Chujiro Hayashi arrive au dojo de Usui pour étudier ses pratiques.

Novembre 1925, De nombreux amiraux de la marine joignent le dojo. Parmi eux, Ushida et Taketomi qui fonderont leur propre école après la mort de Usui le Usui Reiki Ryoho Gakkai. Pour l’instant, les personnes actives dans l’élaboration du « système » Usui étaient principalement Usui et Eguchi. L’arrivé des amiraux a pas mal changé l’ordre des choses et fait évoluer le système. On pense que c’est seulement à ce moment que les quatre symboles du reiki, issus d’enseignements bouddhistes, ont été introduits au nouveau système émergeant par Usui et Eguchi. Ils étaient utilisés comme kotodama pour intensifier la concentration. Bien entendu, il n’y avait aucun secret autour de ces symboles. Ceci est arrivé avec l’occidentalisation du reiki. Un nouveau système de grades également été mis en place, basé sur quatre niveaux, Shoden, Chuuden, Okuden et Kaiden.

Janvier 1926, Le système de grades change de nouveau, Shoden inclus maintenant Chuuden et comporte quatre sous niveaux, Okudenzenki qui remplace Okuden, Okudenkouki et Shinpiden. Alors que Ushida et Taketomi atteignent le niveau Shinpiden, tandis que Eguchi et Hayashi restent Shichidan, le degré maximal dans le premier système.

9 Mars 1926, Usui meure d’une attaque dans la ville de Fukuyama. Il en avait déjà eu plusieurs.

1926, Quelques mois après la mort de Usui, le dojo déménage dans le quartier Shinano Machi. Usui est nommé premier directeur du Usui Reiki Ryoho Gakkai a titre posthume.

Février 1927, Des étudiants de Usui érigent le mémorial Usui dans le cimetière du temple Saihoji à Tokyo.

1928, Eguchi fonde sa propre école.

1930, Hayashi commence à construire son propre système.

1931, Egushi et Hayashi quittent le Usui Reiki Ryoho Gakkai.

1935, Hawayo Takata commence à pratiquer avec Hayashi au sein de sa clinique.

1936, Après un an d’internat dans la clinique d’Hayashi, Takata reçoit son deuxième degré. Elle retourne ensuite à Hawaii.

21 Février 1938, Hayashi va à Hawaii pour faire passer la maîtrise à Takata.

10 mai 1940, Hayashi se fait hara kiri. Beaucoup de personnes en occident utilisent cet argument pour critiquer le reiki. Le reiki devrait rendre heureux, alors comment expliquer ce geste ? Hayashi a fait ce geste pour des raisons d’honneur. Le Japon était impliqué dans la seconde guerre mondiale, Hayashi était au départ militaire, et la morale du reiki lui semblait trop incompatible avec la guerre. Il n’avait pas d’autre choix pour ne pas faire cette guerre tout en gardant son honneur.

Fin de l’histoire.

Lien Permanent pour cet article : https://www.magnetisme-therapies.fr/formations-reiki-tours-indre-et-loire/